Mai 2019

Le Cabaret wallon par Anto Carte

Collection de documents iconographiques, 1906-1914

Le 27 janvier 1906 a eu lieu le premier Cabaret wallon à la grande salle de la Brasserie de Bruxelles, située sur la Grand-Place de Mons. Roïal (Charles Dausias) signale, dans L’Ropïeur, que les murs de la salle étaient garnis de portraits des auteurs réalisés par des artistes montois comme Frédéric Vanderlinden, Alfred Duriau, Lucien Petit et Antoine Carte (Anto-Carte). Dans un article du 23 avril 1909, il écrit que « les beaux décors et les caricatures des auteurs sont dus au talent d’Anto-Carte ».

La Bibliothèque centrale de l’Université de Mons conserve, dans ses collections iconographiques, un ensemble de 33 dessins à la gouache et au pastel. Cet ensemble comprend 11 cartouches reprenant des maximes en patois, 5 affiches signalant que l’on est au cabaret wallon, 2 règlements et 15 caricatures de personnalités montoises en rapport avec la littérature dialectale.

Les nombreux trous d’épingles montrent que ces dessins ont été utilisés à maintes reprises pour décorer la salle où se déroulaient les représentations du Cabaret wallon. Ils ont été restaurés en 2017-2018 par des étudiantes de l’école de restauration de la Cambre.

Seize documents sont signés Anto-Carte (1886-1954) et datés entre 1906 et 1914. Il s’agit d’œuvres de jeunesse de l’artiste montois avant que celui-ci quitte Mons pour s’installer à Bruxelles en 1919.

Pour en savoir plus:
  • Anto-Carte rétrospective (1886-1954). Mons, Musée des Beaux-Arts de Mons, 1995.
  • Du Puy J., Les premières pièces de théâtre en patois montois et leurs chroniques. Mons, Lucienne Basset, 1990.

Accès aux documents numérisés

UMONS
DocNum