Biblia pauperum

Références

  • Date : [ca 1460-1465]
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Xylotypes
  • Cote : 1797/A

Thèmes

  • Livres xylographiques
  • Bibles en images

Citer ce document

« Biblia pauperum », [Pays-Bas?], s.n., [ca 1460-1465], PHENIX (UMONS), consulté le , https://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=5341

Retour à la
notice

  • Commentaire
    La « Biblia pauperum » ou « Bibles des pauvres » n’était pas destinée aux pauvres comme son nom pourrait le laisser penser. Elle était utilisée par les « pauvres prédicateurs » (moines mendiants) ou encore par les clercs pour leurs prêches. Dès le 13e siècle, ce type de bible illustrée existe déjà sous forme de manuscrit. Au 15e siècle, la technique de la xylographie permet de diffuser un grand nombre d’exemplaires. La « Biblia pauperum » est construite sur le même schéma : une scène centrale illustre un épisode de la vie du Christ. De part et d’autre de celle-ci une vignette présente un personnage de l’Ancien Testament dont l’action préfigure l’événement central. Au-dessus et en-dessous de ce panneau, les figures des prophètes sont représentées, deux à deux, dans des niches. La « Biblia pauperum » est le titre le plus populaire des livres tabellaires conservés. Si elle a connu un grand succès, seuls quatre-vingts exemplaires – entier ou incomplets – sont connus à ce jour. Plusieurs configurations sont possibles. La plus commune comprend 40 feuillets non paginés mais signés d’une lettre de l’alphabet dans la partie supérieure entre les deux phylactères. Les 20 premiers feuillets utilisent les lettres a à v en excluant les lettres j et u de notre alphabet. Les 20 suivantes utilisent la même séquence de l’alphabet mais précédée et suivie d’un point. L’exemplaire, conservé dans nos collections, est incomplet car il ne comporte que la deuxième séquence. Il se termine par une planche provenant de la première séquence car celle-ci porte la lettre v sans point, ce qui pourrait signifier qu’il comportait à l’origine les 20 feuillets de la première séquence. La « Biblia pauperum » faisait déjà partie des collections de la Bibliothèque de l’École centrale du département de Jemappes. Elle a été reliée au cours du 19e siècle par Ildephons-Louis Masquillier, installé comme relieur à Mons en 1828. Signée en queue du dos « MASQUILLIER », la reliure a été commandée par la Bibliothèque de la ville de Mons (ancêtre de notre bibliothèque), sans doute pour des raisons de conservation. Revêtus de cuir de Russie vert foncé, les plats présentent un décor à froid et doré : filets dorés, filets à froid et deux roulettes formant un cadre, quatre coins et une grande plaque centrale. Le dos est lisse, orné de filets et de fers dorés. Les contreplats et gardes sont de papier marbré renouvelé. Des feuillets blancs supplémentaires ont été ajouté pour donner plus d’épaisseur au contenu. (Christine Gobeaux)
  • Bibliographie
    D. HŰE, » Le livre xylographié, diffusion du texte et de l’image », dans « L’univers du livre médiéval Substance, lettre, signe ». Études réunies par Karin Ueltschi, Paris, Honoré Champion, 2014, p ; 191-217 ; L. HELLINGA, « Les livres tabellaires, dans Le cinquième centenaire de l’imprimerie dans les anciens Pays-Bas », Bruxelles, Bibliothèque royale, 1973, p. 78-88 ; G. LOBRICHON, « La bible au Moyen Age », Paris, Picard, 2003 (Les Médiévistes français ; 3) ; T. MANNING, The Internet Biblia Pauperum, 2001. (Page consultée le 6 février 2017) ; A. MERCIER, « Un incunable « xylographique » ou « tabellaire » », dans « Les trois révolutions du livre », Paris, Imprimerie nationale, 2002, p. 239 ; C. PIÉRARD, « Xylotypes, incunables, post-incunables conservés à la Bibliothèque de Mons », Mons, 1989, p. 3 ; C. SORGELOOS, « Relieurs et reliures en Hainaut », dans M.-Th. ISAAC (dir.), « La bibliothèque de l’Université de Mons-Hainaut 1797-1997 », Mons, UMH, 1997, p. 197-210 ; A. WILSON et J. LANCASTER WILSON, « A Medieval Mirror Speculum Humanae Salvationis 1324-1500 », Berkeley / Los Angeles / Londres, The University of California Press, 1984, p. 101-102.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Titres

  • Biblia pauperum (Titre propre)

Edition

  • [Lieu] [Pays-Bas?]
  • [Editeur] s.n.
  • [Publication] [ca 1460-1465]

Type d’objet original : xylotype

Collation / Format

  • [Format] 1 xylotype (21 ff. + 14 ff. de papier moderne) ; 28,9 x 22,7 cm
  • [Mise en page] impression sur une seule face de la feuille de papier
  • [Reliure] Cuir de Russie vert foncé décoré à froid et doré, filet doré, filet à froid et deux roulettes formant un cadre sur les plats, quatre coins et une grande plaque centrale, dos lisse orné de filets et petits fers dorés, signature « MASQUILLIER » en queue du dos, filet ondulant sur les coupes, contreplats et gardes de papier marbré (renouvelé), tranches marbrées

Langue(s) :

  • Latin

Notes

  • [Description] Exemplaire incomplet des feuillets a-t, le feuillet v a été placé après le feuillet .v.
  • [Description] Sign.: .a.-.v., v
  • [Appartenance] au verso de la planche 5: « dono fratris mei Anth. » lu par transparance d’une bande de papier collé lors d’une ancienne restauration

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] UMONS. Bibliothèque centrale

Cote : 1797/A

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : imp170001-pdf.pdf
  • Nombre de pages : 39
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 36930 Ko
  • Dernière modification : 2018-10-24 14:19:19
UMONS
DocNum