Les œuvres de M. Ambroise Paré conseiller et premier chirurgien du Roi

Références

  • Auteur(s) : Paré, Ambroise (Créateur, 1509-1590, auteur)
  • Date : 1575
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Livres 16e siècle
  • Cote : 1000/1895

Thèmes

  • Chirurgie — 16e siècle
  • Médecine — 16e siècle

Citer ce document

Paré, Ambroise, « Les œuvres de M. Ambroise Paré conseiller et premier chirurgien du Roi », Paris, Gabriel Buon, 1575, PHENIX (UMONS), consulté le , https://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=4803

Retour à la
notice

  • Commentaire
    Ambroise Paré (1509-1590) est considéré comme le père de la chirurgie moderne. Après un apprentissage chez le chirurgien-barbier Jean Vialot de Vitré, il monte à Paris pour y poursuivre sa formation. À la fin de ses études, il s’engage comme chirurgien à l’armée. Pendant 25 ans, il parcourt les champs de bataille et soigne de nombreuses blessures causées par différents types d’armes. Il devient le chirurgien attitré de quatre rois de France : Henri II, François II, Charles IX et Henri III. Avec André Vésale, il soigne Henri II, grièvement blessé d’un coup de lance lors d’un tournoi. En 1569, il est envoyé par Charles IX au château d’Havré pour soigner le duc Charles-Philippe de Croÿ (1549-1613) blessé d’un coup d’arquebuse. Il est réputé pour avoir proposé de remplacer la cautérisation à l’huile bouillante pour traiter les plaies occasionnées par les armes à feu par des topiques antalgiques qui contiennent de l’huile, de la térébenthine et des solutions à base d’alcool de bouche. Dans les amputations, il préconise de ligaturer les vaisseaux. Il a également mis au point un certain nombre d’instruments chirurgicaux pour retirer les balles des blessures profondes. Il consacre la fin de sa vie à rédiger ses nombreux ouvrages et à soigner ses malades dans sa boutique de barbier-chirurgien. Paré écrit en français car il ne maîtrise pas le latin, ce qui lui vaut de nombreux démêlés avec la Faculté de médecine. La première édition des « Œuvres complètes » d’Ambroise Paré est publiée à Paris chez Gabriel Buon en 1575. Il s’agit du premier traité de chirurgie écrit dans l’esprit de la Renaissance, ce qui lui vaudra d’être considéré comme un code de la chirurgie. Dédicacé par l’auteur à Henri III, roi de France, l’ouvrage est illustré de 295 gravures sur bois réparties dans le texte dont certaines sont empruntées à l’œuvre d’André Vésale (1514-1564). Les illustrations présentent des instruments chirurgicaux (trépans, tire-balles, cautères…), du matériel médical comme cette main artificielle aux doigts articulés ainsi que des représentations d’opérations dont la réduction de luxation. Ce traité aura un succès considérable car il sera réédité à de nombreuses reprises de 1575 à 1685 en plusieurs langues. L’exemplaire de la première édition des « Œuvres complètes » de Paré conservée à la Bibliothèque centrale provient du couvent des Capucins de Mons. Le portrait du chirurgien ainsi que plusieurs feuillets manquent dans cet exemplaire. La bibliothèque conserve également dans ses collections la dixième édition de cet ouvrage parue en 1641 à Lyon chez Claude Prost. (Christine Gobeaux)
  • Bibliographie
    « Ambroise Paré, La manière de traiter les plaies », Préface de M.-M Fragonard, Paris, PUF, 2007 ; M.-Th. ISAAC (dir.), « La bibliothèque de l’Université de Mons-Hainaut 1797-1997 », Mons, Université de Mons-Hainaut, 1997 (Ambroise Paré, notice de L. WELLENS-DE DONDER, p. 130-134) ; « Une histoire de la médecine ou le souffle d’Hippocrate », Paris, Université Paris Descartes et Éditions de La Martinière, 2011.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Auteur(s)

  • Paré,
    Ambroise (Créateur, 1509-1590,
    auteur)

Titres

  • Les œuvres de M. Ambroise Paré conseiller et premier chirurgien du Roi (Titre propre)

Edition

  • [Lieu] Paris
  • [Editeur] Gabriel Buon
  • [Publication] 1575

Type d’objet original : livre

Collation / Format

  • [Format] 1 vol. ([18]-945-[45] p.) ; in-fol.
  • [Décoration/Illustration(s)] nombreuses gravures représentant des parties du corps humain, des instruments de chirurgie, des monstres,…
  • [Mise en page] bandeaux, lettrines et culs de lampe
  • [Reliure] plein cuir, filet bordé d’un décor à froid formant un encadrement sur les plats, cuir éraflé, dos à 5 nerfs, étiquette de titre en papier, tranches mouchetées rouge

Langue(s) :

  • Français

Notes

  • [Description] Exemplaire incomplet du portrait de Paré et des feuillets *3, e1, e2, l6, q5, Q6, R4, R5, R6, Qq1
  • [Appartenance] Couvent des Capucins de Mons

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] UMONS. Bibliothèque centrale

Cote : 1000/1895

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : imp160014-pdf.pdf
  • Nombre de pages : 500
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 374586 Ko
  • Dernière modification : 2018-10-24 14:06:51
UMONS
DocNum