Août 2017

Retour sur la création de l’Association des Ingénieurs de l’Ecole des Mines de Mons (A.I.Ms)

Procès-verbal de la première assemblée, 28 mars 1853

En octobre 1836, le Conseil Provincial de Hainaut fonde, sur proposition du gouverneur Jean-Baptiste Thorn (1783-1841), l’Ecole provinciale des Mines du Hainaut. Le but de cette nouvelle institution est de fournir aux secteurs minier et métallurgique en plein essor un personnel qualifié. Les cours débutent en novembre 1837. Plusieurs d’entre eux sont dispensés par deux ingénieurs issus de la prestigieuse Ecole centrale de Paris : Théophile Guibal (1814-1888) et Adolphe Devillez (1813-1891).

En 1852, quelques ingénieurs diplômés se réunissent en vue de créer un organe qui viendrait en aide aux ingénieurs diplômés de l’Ecole des Mines du Hainaut. Cette rencontre aboutit à la création de la Société des anciens élèves sortis de l’école spéciale de commerce d’industrie et des mines du Hainaut.

Le document présenté est le procès-verbal de la première assemblée de cette Société d’anciens élèves. Elle se tint le 28 mars 1853 et déboucha sur la fondation officielle de ce qui s’appellera plus tard l’Association des Ingénieurs de l’Ecole des Mines à Mons (A.I.Ms). C’est au cours de cette première assemblée que les statuts des membres sont adoptés. Le premier conseil d’administration est également établi avec Théophile Guibal comme président et Alphonse Devillez comme président d’honneur.

Ce procès-verbal fait partie du bulletin de l’A.I.Ms, toujours publié trimestriellement. A partir de 1857, on y retrouve des articles techniques, scientifiques ainsi que des informations sur les travaux des ingénieurs de l’association. La bibliothèque de la Faculté Polytechnique possède tous les numéros de cette publication.

L’A.I.Ms, quant à elle, est toujours en activité. L’Association publie un journal à raison de 4 numéros par an, aide les nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi et propose diverses activités. L’A.I.Ms gère également un Fonds d’Entraide, destiné aux membres effectifs dans le besoins. Pour plus d’informations sur l’A.I.Ms, cliquer ici

Pour en savoir plus :

  • Dereck D. (s. la dir.), Mons à l’époque de la création du Cercle archéologique, 1850-1860. Catalogue de l’exposition organisée par le Cercle archéologique de Mons avec le concours de la Ville de Mons à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance, à la Salle Saint-Georges, du 2 au 24 septembre 2006, Mons, Cercle archéologique de Mons, 2006.
  • Mémorial du 75e anniversaire 1853-1928, Mons, A.I.Ms, ca 1928.
  • Staquet W., Un fleuron intellectuel du Hainaut : la Faculté Polytechnique de Mons, Mons, Profac, 1990.
UMONS
DocNum