[Cécile Douard : peintures et dessins. Mons entre 1884 et 1898]

Références

  • Auteur(s) : Becker, Paul (Créateur, photographe)
  • Date : [1926]
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Fonds Cécile Douard
  • Cote : Album 02 (BVII)

Thèmes

  • Douard, Cécile (1866-1941)
  • Peintres — Belgique — Mons
  • Artistes — Belgique — Mons

Citer ce document

Becker, Paul, « [Cécile Douard : peintures et dessins. Mons entre 1884 et 1898] », Bruxelles (rue Antoine Labarre, n° 22), [1926], PHENIX (UMONS), consulté le , http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=6373

Retour à la
notice

  • Table des matières

    La liste des planches :

    [Planche 1] Cécile Douard à 18 ans. Fusain –Antoine Bourlard. 1885 ; [Planche 2] Cécile Douard à 22 ans – Antoine Bourlard. 1889 ; [Planche 3] Cécile Douard à 22 ans – 1889 ; [Planche 4] Cécile Douard – Louise Roland-Brohée. 1921 ; [Planche 5] Boraine – Cécile Douard. 1896 ; [Planche 6] Le terril – Cécile Douard. 1898 ; [Planche 7] Croquis pour Le terril – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 8] Un raidillon au terril – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 9] Page d’album. Croquis – Cécile Douard. 1888 ; [Planche 10] Les glaneuses de charbon – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 11] Glaneuses de charbon. Dessin Et projet pour le tableau – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 12] Croquis – Cécile Douard. 1890 ; [Planche 13] Racailla. Femme sur un terril – Cécile Douard. 1896 ; [Planche 14] Femme assise sur un terril. Fusain – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 15] Boraine appuyée sur les deux mains – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 16] En grève. Fusain – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 17] Le vieux vagabond – Cécile Douard. 1891 ; [Planche 18] Pauvresse du Borinage – Cécile Douard. 1887 ; [Planche 19] Croquis – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 20] Retour au Coron – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 21] Hiercheuse poussant de d0s son wagonnet. Crayon Conté – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 22] Femme poussant le wagonnet – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 23] Femme à l’escoupe. Fusain – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 24] Le lundi matin. Fusain – Cécile Douard. 1893 ; [Planche 25] Hiercheuses avant la descente dans la mine. Dessin – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 26] Coup de grisou. Mine de plomb – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 27] Vieux chemineau. Dessin – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 28] Eglise de Saint Nicolas en Havré. Dessin à la plume – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 29] Christ au tombeau. Petite esquisse – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 30] Croquis – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 31] Vers la Lumière. Esquisse – Cécile Douard. 1898 ; [Planche 32] Croquis pour Vers la Lumière. Fusain – Cécile Douard. 1898 ; [Planche 33] Croquis pour Vers la Lumière. Fusain – Cécile Douard. 1898 ; [Planche 34] Planche vide ; [Planche 35] Le peintre Antoine Bourlard – Cécile Douard. 1897 ; [Planche 36] Grand-père – Cécile Douard. 1893 ; [Planche 37] Fernande Canon – Cécile Douard. 1895 ; [Planche 38] Portrait de mon frère – Cécile Douard. 1889 ; [Planche 39] La dame au gant – Cécile Douard. 1896 ; [Planche 40] Portrait de jeune fille – Cécile Douard. 1886 ; [Planche 41] Madame de Denterghem née Mandat-Grancey – Cécile Douard, 1896 ; [Planche 42] Prince Juste de Croÿ – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 43] Docteur Boëns de Charleroi – Cécile Douard 1895 ; [Planche 44] Intérieur d’atelier avec silhouette de Bourlard – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 45] Pierrot sanguine – Cécile Douard 1897 ; [Planche 46] La vieille Anne – Cécile Douard. 1887 ; [Planche 47] Après la messe – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 48] Portrait de ma mère – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 49] Maurice à 1 an. Pastel – Cécile Douard. 1896 ; [Planche 50] Le peintre Clément Stiévenart – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 51] Sénateur X – Cécile Douard. 1895 ; [Planche 52] Étude – Cécile Douard. 1894 ; [Planche 53] La reine des Belges Marie-Henriette. Croquis au fusain pour une eau-forte tirée à 35 exemplaires – Cécile Douard. 1892 ; [Planche 54 recto] Le petit Maurice. Mine de plomb – Cécile Douard. 1896 ; [Planche 54 verso et planche 55] Photographies de l’exposition rétrospective sur Cécile Douard. Bruxelles. Galerie Le Roy 1926.

  • Commentaire

    Cécile Douard naît à Rouen le 31 décembre 1866 d’un père régisseur de théâtre et d’une mère pianiste. A l’âge de trois ans, Cécile arrive en Belgique avec sa mère qui épousera en secondes noces Edouard Serf, futur directeur de théâtre de la ville de Mons. A une époque où les portes des académies restent fermées aux femmes, Cécile décide de devenir peintre. Elle commence son apprentissage à Bruxelles dans l’atelier de Jean Portaels qui la recommande à Antoine Bourlard, directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Mons.

    Influencée par la mouvance du réalisme sociale, Cécile Douard produit un art engagé. En effet, frappée par les conditions de vie des ouvriers borains, elle les représente en plein effort et cherche à mettre en avant la difficulté de leur travail. Elle s’intéresse plus particulièrement aux femmes, ouvrières, hercheuses ou chercheuses de charbon qu’elle s’applique à replacer le plus fidèlement possible dans leur cadre de vie. Dessinant d’abord le travail de surface, elle obtient l’autorisation de descendre dans les mines en 1892. Elle s’y rend avec ses crayons et cartons afin de réaliser sur le vif de premiers croquis et esquisses. Par la suite, ces derniers lui serviront à restituer les conditions de travail de femmes. Pour cela, elle utilise une palette de teintes sombres et s’efforce d’utiliser des trains rudes et anguleux. Afin de compléter ses œuvres, elle fait également venir dans son atelier ses « modèles » pour prendre la pause. En marge de cette importante production, elle réalise des portraits plus colorés pour la bourgeoise montoise à laquelle elle donne également des cours de dessin. Cécile Douard est une artiste connue de son vivant. En effet, en 1892, elle réalisera même un portrait de la reine Marie-Henriette.

    La carrière de peintre de Cécile Douard s’arrête brusquement à l’âge de 33 ans lorsque celle-ci perd définitivement la vue à la suite d’une chute. Elle s’investit alors dans la Ligue Braille dont elle sera la présidente entre 1926 et 1937. Elle décède en 1941 à Bruxelles.

    L’album numérisé ici contient des photographies des œuvres de Cécile Douard et d’Antoine Bourlard (1826-1899), ancien professeur et ami de Cécile Douard. Ces photographies ont été réalisées par Paul Becker, photographe travaillant à Bruxelles. Sur les cinquante-cinq planches, quatre reprennent des portraits de Cécile Douard réalisés par Antoine Bourlard et Louise Roland-Brohée, deux des photographies de l’Exposition Cécile Douard du 17 au 27 avril 1926 à Bruxelles tandis que le reste de l’album est consacré aux œuvres de Cécile Douard. La liste détaillée des planches se trouve dans la table des matières. (Charlotte Piret)

  • Bibliographie

    MOREAUX, S. Cécile Douard (1866-1941). Vie et œuvre d’une artiste montoise. Université catholique de Louvain, 1991. Mémoire de la Faculté de Philosophie et Lettres.

    PIERARD, C. « Douard (Cécile-Marie Leseine dite) » dans Biographie nationale, t. 31, 1961, col. 260-269.

    VERCHEVAL, J. Cécile Douard. Un regard retrouvé. Couillet, 2014.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Auteur(s)

  • Becker,
    Paul (Créateur,
    photographe)

Titres

  • [Cécile Douard : peintures et dessins. Mons entre 1884 et 1898] (Titre propre)

Edition

  • [Lieu] Bruxelles (rue Antoine Labarre, n° 22)
  • [Création] [1926]

Type d’objet original : photographie

Collation / Format

  • [Format] 1 album composé de 55 planches (24 x 33 cm)
  • [Couleurs] Noir et blanc
  • [Mise en page] Chaque photographie est collée avec des onglets sur une feuille de carton vert et protégée par une serpente
  • [Reliure] Cuir brun, planches attachées par une cordelette

Langue(s) :

  • Français

Notes

  • [Date] Les deux dernières photographies représentent l’exposition Cécile Douard de 1926
  • [Description] Contient le catalogue de l’exposition Cécile Douard du 17 au 27 avril 1926 à la salle Leroy (Bruxelles)

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] UMONS. Bibliothèque centrale

Cote : Album 02 (BVII)

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : PHO130011pdf.pdf
  • Nombre de pages : 57
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 40687 Ko
  • Dernière modification : 2019-12-05 09:57:02
UMONS
DocNum