[Règlement de la confrérie de Saint-Antoine-en-Barbefosse]

Références

  • Date : 15e-16e siècle
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Puissant
  • Cote : MS 11 (fonds Puissant)

Thèmes

  • Ordre chevaleresque de Saint-Antoine-en-Barbefosse — Armoiries
  • Ordres militaires religieux — Hainaut (comté)

Citer ce document

« [Règlement de la confrérie de Saint-Antoine-en-Barbefosse] », 15e-16e siècle, PHENIX (UMONS), consulté le , https://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=5371

Retour à la
notice

  • Table des matières
    « Copie de la modération faite sur les chartres des confreres de l’ordene de St. Antoine en Barbefosse » (f. 1-5) ; « Fondation de l’ordre par Jehan de Bavière » (f. 6r) ; « Juramenta… » des nobles reçus dans l’ordre (f. 6v) ; « Fondation de l’Ordre à Rhodes » (f. 7r) ; « Fondation de l’Eglise et de l’Ordre » (f. 8r) ; « Du premier au neuvième miracle » (f. 8v-12r) ; « Inventaire des reliquaires » (f. 12v-13r) ; « Les pardons et indulgences » (f. 13v-14r) ; « Serment de l’Ordre » (f. 14v-15r) ; « Copie du serment de l’Ordre de la Confrérie » en latin (f. 15r-17r) ; « Copie de la bulle » (abbatiale) en latin et liturgie de réception des nouveaux membres (f. 17v-20r) ; « Armorial de l’Ordre de St Antoine » (f. 20v-41)
  • Commentaire
    Le manuscrit 11 du fonds Puissant comprend plusieurs textes qui décrivent l’histoire et les statuts de l’Ordre de Saint-Antoine en Hainaut. Cet ordre est lié au prieuré de Barbefosse situé dans le bois d’Havré entre Mons et le Roeulx. Le lieu-dit Barbefosse fut très vite un lieu de pèlerinage pour les malades atteints d’ergotisme qui cherchaient le secours dans la dévotion à saint Antoine. La date de fondation de l’Ordre de chevalerie du même nom pose problème car l’historien ne dispose pas d’acte de fondation ni de sources contemporaines crédibles. Plusieurs versions sont avancées. Selon une source du 16e siècle, il aurait été fondé vers 1382 à Rhodes par des chevaliers hainuyers. D’autres sources avancent qu’il a été fondé à l’initiative d’Aubert de Bavière, comte de Hainaut, Hollande, Zélande et Frise, de Jean de Bavière et de quelques chevaliers hainuyers. Finalement les seules données fiables dont nous disposons aujourd’hui sont l’acte d’octobre 1389 par lequel Clément VII permet la fondation d’une chapelle dédiée à saint Antoine, la date du 10 juin 1402 assignée au Règlement de l’ordre, la période chronologique de 1415 à 1437 couverte par l’Armorial de l’ordre et surtout la date du 8 janvier 1418 où Jacqueline de Bavière ordonne à son receveur de payer le montant de son incorporation à l’ordre. Alain Marchandisse, dans son article, en arrive à la conclusion que l’ordre de Saint-Antoine en Hainaut a été fondé dans le courant de la seconde moitié du 14e siècle ou au plus tard au tournant du 15e siècle. Le manuscrit 11 renferme une copie de plusieurs actes fondateurs de ce corps de chevalerie: textes de serments non datés, règlement et modération. Édités par Claude Chaussier et Gonzague van Innis, ils permettent de se faire une idée de l’organisation et du fonctionnement de l’ordre. Pour être admis comme membre, il faut être d’origine noble, de bonne vie et mœurs et de conduite irréprochable. Il faut s’acquitter d’un droit pour entrer comme pour sortir de l’ordre. Les femmes sont admises à condition qu’elles soient de souche noble. Le chevalier porte un collier d’argent doré ou de simple argent selon son rang. Sont appendus au collier un tau et une clochette, objets liés à la symbolique de saint Antoine. À la mort du chevalier, le collier est restitué à l’ordre. L’ordre connaît son apogée durant la première moitié du 15e siècle avant de décliner suite à la création par Philippe le Bon de l’ordre de la Toison d’or. Il comptait dans ses rangs de nombreux membres de nobles familles hainuyères et étrangères. Outre des textes relatifs à l’histoire de l’ordre, ce manuscrit contient un armorial qui date de la première moitié du 16e siècle. Il reproduit les armes des membres de l’ordre incorporés de 1415 à 1437. Il renferme un recueil de 416 noms. Le manuscrit 11 fait partie des collections léguées par le chanoine Edmond Puissant à la ville de Mons en 1934. Propriété de la ville de Mons, il est en dépôt à la Bibliothèque centrale de l’UMONS. Ce codex présente 43 feuillets de papier (21,5 cm sur 15 cm). Les armoiries des chevaliers sont dessinées à l’encre et rehaussées d’aquarelle. Il est protégé par une reliure indépendante en velours pourpre dont les plats sont décorés de plaques et de boutons métalliques. (Christine Gobeaux)
  • Bibliographie
    B. DETRY, « Havré : épidémie, dévotion et ordre chevaleresque autour de la chapelle Saint-Antoine-en-Barbefosse », dans « Interface », bulletin de liaison de la Maison de la Mémoire de Mons, n° 111 ; Cl. CHAUSSIER et G. VAN INNIS, « L’ordre des chevaliers de Saint-Antoine en Hainaut (XIVe-XVe s.) », Bruxelles, Editions Calceator, 1994 ; A. MARCHANDISSE, « L’ordre de Saint-Antoiene en Hainaut et l’Homme à l’œillet de la Gemäldegalerie de Berlin. Quelques prolégomènes provisoires », dans J. VANDER AUWERA (édit.), « Liber amicorum Raphaël De Smedt», t. 2, Leuven, Peeters, 2001, p. 117-131 ; C. PIÉRARD, « Le prieuré de Saint-Antoine-en-Barbefosse à Havré (Mons) », dans D. VAN WIJNSBERGHE, « Un bon ouvrier nommé Marquet Caussin. Peinture et enluminure en Hainaut avant Simon Marmion », Bruxelles, IRPA, 2013, p. 116-124 ; L. TONDREAU, « Saint-Antoine-en-Barbefosse », dans « Annales du Cercle archéologiques de Mons », t. 69, 1975, p. 205-212.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Titres

  • [Règlement de la confrérie de Saint-Antoine-en-Barbefosse] (Titre forgé)

Edition

  • [Création] 15e-16e siècle

Type d’objet original : manuscrit

Collation / Format

  • [Format] 1 manuscrit (43 ff.) ; 21,5 x 15 cm
  • [Décoration/Illustration(s)] armoiries des membres de la confrérie de Saint-Antoine-en-Barbefosse rehaussées d’aquarelle
  • [Reliure] reliure indépendante du volume, velours pourpre sur carton, plaques et boutons métalliques sur les deux plats
  • [Support] papier

Langue(s) :

  • Français
  • Latin

Notes

  • [Description] Les feuillets, à partir du 35, présentent des lacunes dans la partie supérieure

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] Ville de Mons

Cote : MS 11 (fonds Puissant)

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : MAN160003-noir-pdf.pdf
  • Nombre de pages : 45
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 95094 Ko
  • Dernière modification : 2018-10-24 15:33:37
UMONS
DocNum