A l’académie de musique [ancien couvent des filles de Notre-Dame]

Références

  • Auteur(s) : Dolez, Léon (Créateur, 1837-1902, dessinateur)
  • Date : 1880
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Estampes
  • Cote : E 434

Thèmes

  • Couvent des filles de Notre-Dame — Belgique — Mons
  • Conservatoire de musique — Belgique — Mons — 19e siècle

Citer ce document

Dolez, Léon, « A l’académie de musique [ancien couvent des filles de Notre-Dame] », Mons, 1880, PHENIX (UMONS), consulté le , http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=6435

Retour à la
notice

  • Commentaire

    L’ancien couvent des Filles de Notre-Dame, congrégation établie à Mons au début du 17e siècle est devenu le Conservatoire de musique en 1873. En 1608, Marguerite Masselot (1582-1666) acquiert l’hôtel de Saint-Symphorien, situé rue de Nimy pour s’installer avec Charlotte de La Barre et huit autres filles pieuses. Elles décident d’ouvrir une école pour y accueillir des fillettes gratuitement. En 1613, elles fondent la congrégation des filles de Notre-Dame dont les filles dévotes et célibataires ne sont pas soumises aux vœux de la religion et doivent se consacrer à l’enseignement des filles dans la doctrine chrétienne.

    Le couvent construit de 1619 à 1670 comprend un corps principal épaulé au nord d’une chapelle et au sud d’une aile secondaire autour d’une cour pavée accessible par un porche d’entrée depuis la rue de Nimy. La chapelle, de style baroque a été édifiée et consacrée en 1650.

    En 1787, la congrégation compte trente-et-une filles dévotes. La loi du 25 novembre 1797 qui abolit les communautés religieuses met un terme à leur existence. Les bâtiments vont être dévolus à d’autres fonctions. De 1798 à 1803, le Bureau départemental de triage des titres s’y installe en vue de rassembler les archives des institutions d’Ancien Régime. Ensuite le couvent est réaffecté en dépôt de mendicité de 1809 à 1867. Au moment de la construction du musée des Beaux-Arts, une partie des bâtiments conventuels sera détruite. Aujourd’hui, il reste l’édifice devenu le Conservatoire Royal de Musique, situé au 7 rue de Nimy, et l’ancienne infirmerie du couvent, construite en 1636, devenue la Maison Jean Lescarts située rue Neuve.

    Léon Dolez a dessiné, en décembre 1879, l’ancien couvent des filles de Notre-Dame, devenu à partir de 1873 l’Académie de musique, vu depuis la cour intérieure. En 1880, il tire de son dessin une lithographie intitulée « À l’académie de musique ». En fait, l’Académie de musique sera transformée en conservatoire en 1882 avec le consentement du gouvernement.

    Né à Mons en 1837, Léon Dolez est le fils aîné de François Dolez, avocat et bourgmestre de Mons. Après des études de droit à l’Université de Liège, il s’inscrit au barreau de Mons le 15 octobre 1859. Il gravit, ensuite, différents échelons de la magistrature jusqu’à être nommé président du tribunal de première instance en 1891. Il est membre de plusieurs sociétés savantes. Avec son épouse Blanche Maus, il partage des talents artistiques. Il pratique le dessin, l’aquarelle, la gravure et la lithographie. Ses œuvres s’étalent de 1855 à 1900 environs, avec une forte production entre 1860 et 1880. Il a suivi, en amateur, les cours donnés par le graveur Auguste Danse à l’Académie des Beaux-Arts de Mons. Son sujet de prédilection est Mons : sa ville natale, dessinée dans son ensemble ou dépeinte à travers ses quartiers et bâtiments. En tant qu’artiste, Dolez poursuit un but précis : constituer une collection de vues de Mons à partir de ses œuvres. Il collectionne également tous les documents qui représentent celle-ci. Après son décès, en 1902, sa veuve a déposé la collection de son mari à la Bibliothèque publique de la Ville de Mons, devenue depuis Bibliothèque centrale de l’UMONS. (Christine Gobeaux)

  • Bibliographie

    AGENCE WALLONNE DU PATRIMOINE, Inventaire du patrimoine culturel immobilier (fiche du couvent des filles de Notre-Dame). Consulté en ligne http://lampspw.wallonie.be/dgo4/site_ipic/index.php/pdf/fiche/53053-INV-0438-02

    Gonzalès DECAMPS, Mons, guide du touriste. Mons, Victor Janssens, 1894, p. 60-61.

    Christine GOBEAUX, « Léon Dolez (1837-1902) » dans P. DEPREAY et A. WUILBAUT (dir.), 1865-2015, Mons ouvrir les murs, Bruxelles, Mardaga, 2015, p. 40-43.

    Pierre-Jean NIEBES, « Le couvent des filles de Notre-Dame » dans M.-Th. ISAAC (dir.), Images de Mons en Hainaut du XVIe au XIXe siècle, Bruxelles, Renaissance du livre, 2006, p. 241.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Auteur(s)

  • Dolez,
    Léon (Créateur, 1837-1902,
    dessinateur)

Titres

  • A l’académie de musique [ancien couvent des filles de Notre-Dame] (Titre propre)

Edition

  • [Lieu] Mons
  • [Création] 1880

Type d’objet original : estampe

Collation / Format

  • [Format] 1 lithographie (support : 34 x 24,5 cm)

Langue(s) :

  • Français

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] UMONS. Bibliothèque centrale

Cote : E 434

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : EST160012pdf.pdf
  • Nombre de pages : 1
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 1952 Ko
  • Dernière modification : 2020-04-24 17:40:03
UMONS
DocNum