[Médaille en hommage à Ad. Devillez, Aug. Macquet, Arm. Halleux, J. Yernaux]

Références

  • Auteur(s) : Jacobs, Gustave (Créateur, 1891-1986, artiste)
  • Date : ca 1937
  • Lieu de conservation : Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Médailles
  • Cote : Médaille 23

Thèmes

  • Devillez, Adolphe (1813-1891) — Médailles
  • Macquet, Auguste — Médailles
  • Halleux, Armand (1869-1956) — Médailles
  • Yernaux, Jules (1886-1950) — Médailles
  • Faculté polytechnique (Mons) — Histoire
  • Ecoles des Mines (Mons) — Histoire

Citer ce document

Jacobs, Gustave, « [Médaille en hommage à Ad. Devillez, Aug. Macquet, Arm. Halleux, J. Yernaux] », S.l., AIMS, ca 1937, PHENIX (UMONS), consulté le , http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=5597

Retour à la
notice

  • Commentaire
    En 1937, l’École des Mines fête le centième anniversaire de sa fondation. Pour célébrer celui-ci, des cérémonies et festivités sont organisées les 24, 25 et 26 septembre. Lors de la journée du 24 septembre, l’Association des Ingénieurs de l’École des Mines de Mons (AIMS) offre un médaillon, réalisé par le sculpteur montois Gustave Jacobs, qui perpétue les traits de quatre directeurs éminents : A. Devillez, A. Macquet, A. Halleux et J. Yernaux. De ce médaillon, il a été tiré une médaille en bronze, de forme rectangulaire (60 x 85 millimètres). L’avers présente les bustes de ces quatre personnalités. L’ingénieur Adolphe Devillez (1813-1891) est entre comme professeur de mécanique analytique et rationnelle, lors de la création de l’École des Mines à Mons, en 1837. Avec son ami Théophile Guibal, il élabore le programme des cours. En 1865, il devient directeur, fonction qu’il assume jusqu’en 1890. Lui succède Auguste Macquet. Cet ingénieur au Corps des Mines et professeur de physique générale et appliquée a créé le cours d’électricité. Il s’est occupé de promouvoir l’application de l’électricité dans les différents secteurs de l’art de l’ingénieur en créant un laboratoire d’électricité. Il prendra sa retraite en 1919. C’est Armand Halleux (1869-1956) qui sera directeur de 1919 à 1923. Entré à l’École des Mines en 1900 comme répétiteur d’électricité et d’électrotechnique, il continue dans la lignée de son prédécesseur à développer l’enseignement de l’électricité jusqu’en 1934. Il fera partie du conseil d’administration jusqu’en 1952. Jules Yernaux (1886-1950) qui a été l’élève d’Auguste Macquet et d’Armand Halleux sera nommé professeur d’électricité et d’électronique en 1919. De 1934 à 1946, il prend la direction de l’établissement. C’est à lui que l’on doit la construction des laboratoires au boulevard Dolez. Le revers de la médaille porte la mention « À l’occasion du centenaire de l’École des Mines de Mons l’AIMS reconnaissante ». La signature de l’artiste Gustave Jacobs (1891-1986) figure sur l’avers de la médaille. Ce sculpteur montois, ami d’Anto-Carte, s’est formé aux Académies de Mons et de Bruxelles. Il a réalisé de nombreux bas-reliefs et monuments pour la ville de Mons. Professeur de sculpture et directeur de l’École des Arts et du Dessin de Saint-Josse-ten-Noode, il expose avec le Cercle « Bon Vouloir » à Mons. (Christine Gobeaux)
  • Bibliographie
    ASSOCIATION DES INGÉNIEURS DE LA FACULTÉ POLYTECHNIQUE DE MONS, « Mémorial du centenaire de la fondation de l’École des Mines actuellement Faculté polytechnique de Mons », Couillet, Maison d’Éditions, 1938 ; R. BUCHET et J. TOUSSAINT, « Aperçu de la médaille en Belgique dans la première moitié du XXe siècle : au travers de la société hollandaise-belge des Amis de la Médaille d’Art (1901-1920) et de la société royale « Les Amis de la Médaille d’Art » (1920-1959) », Namur, Éditions namuroises, 2007, p. 259-264 ; P. PIRON, « Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles », t. 1, Bruxelles, Editions Art in Belgium, 2003, p. 746 ; L. SMOLDEREN, « La médaille en Belgique : des origines à nos jours », Bruxelles, Luc Smolderen, 2009, p. 184 ; W. STAQUET, « Un fleuron intellectuel du Hainaut : la Faculté polytechnique de Mons », Mons, 1990 ; P. TILLY, « Yernaux, Jules » dans L. HONNORE, R. PLISNIER, C. POUSSEUR et P. TILLY (éd.), « 1000 personnalités de Mons et de la région. Dictionnaire biographique », Mons, AGR, 2015, p. 808 ; C. VANBERSY, « Devillez, Adolphe » dans L. HONNORE, R. PLISNIER, C. POUSSEUR et P. TILLY (éd.), « 1000 personnalités de Mons et de la région. Dictionnaire biographique », Mons, AGR, 2015, p. 293.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Auteur(s)

  • Jacobs,
    Gustave (Créateur, 1891-1986,
    artiste)

Titres

  • [Médaille en hommage à Ad. Devillez, Aug. Macquet, Arm. Halleux, J. Yernaux] (Titre forgé)

Edition

  • [Lieu] S.l.
  • [Editeur] AIMS
  • [Création] ca 1937

Type d’objet original : médaille

Collation / Format

  • [Format] 1 médaille, tranche lisse, (60 x 85 mm)
  • [Support] bronze

Langue(s) :

  • Français

Notes

  • [Titre] Avers : quatre bustes accolés à gauche entre les dates 1837 (en haut à gauche) et 1937 (en haut à droite). A l’exergue : AD. DEVILLEZ AUG. MACQUET ARM. HALLEUX J. YERNAUX
  • [Titre] Revers: A L’OCCASION DU CENTENAIRE DE L’ECOLE DES MINES (FACULT2 POLYTECHNIQUE) DE MONS L’A.I.M. RECONNAISSANTE »

Lieu de conservation : Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] UMONS. Bibliothèque centrale

Cote : Médaille 23

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : MED008-pdf.pdf
  • Nombre de pages : 2
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 191 Ko
  • Dernière modification : 2018-10-24 12:03:57
UMONS
DocNum