[Sententiae Roberti ; De excidio Troiae historia ; Speculum Ecclesiae]

Références

  • Auteur(s) : Hugues de Saint-Victor (Créateur, 1096?-1141, auteur), Holcot, Robert (Créateur, 1290?-1349, auteur), Darès le Phrygien (Créateur, auteur)
  • Date : 1200-1300
  • Lieu de conservation : UMONS. Bibliothèque centrale
  • Fonds particulier : Manuscrits
  • Cote : 11/104 R 1/F

Citer ce document

Hugues de Saint-Victor, Holcot, Robert, Darès le Phrygien, « [Sententiae Roberti ; De excidio Troiae historia ; Speculum Ecclesiae] », Bonne-Espérance, s.n., 1200-1300, PHENIX (UMONS), consulté le , http://biblio.umons.ac.be/public/bv/?p=6143

Retour à la
notice

  • Commentaire

    L’abbaye Notre-Dame de Bonne-Espérance est située au sud-ouest de Binche, en Hainaut, sur la commune d’Estinnes. Fondée en 1130 à la suite d’une donation de terres par Raynard, seigneur de Croix-lez-Rouveroy, elle appartient à l’ordre des Prémontrés. Supprimée en 1796, les derniers religieux rachètent, en 1798 par l’intermédiaire d’un fermier, les bâtiments à l’État français. En 1829, ils lèguent ceux-ci au Séminaire de Tournai. Depuis, le site abrite un collège.

    Créée à l’instigation de son premier abbé, Odon, la bibliothèque de l’abbaye est très vite réputée. L’abbaye produit une partie des manuscrits dont elle a besoin dans son scriptorium. Sous l’abbé Patoul, entre 1713 et 1718, une vaste pièce est aménagée à l’étage pour servir de bibliothèque. Après la deuxième invasion française de nos territoires en 1794, elle sera pillée et dispersée. Beaucoup de manuscrits disparaîtront. Parmi ceux-ci, quarante sont transportés à Mons pour se retrouver dans les collections de la bibliothèque de l’École centrale du département de Jemappes, ancêtre de notre bibliothèque. Ce qui représente près de la moitié des ouvrages mentionnés par Sanderus dans son inventaire de 1641. Les plus beaux manuscrits sont ceux qui ont été copiés dans la seconde moitié du 12e siècle à l’abbaye même.

    Le manuscrit 11/104, produit entre le 12e et le 13e siècle, est composite. À l’origine, ce sont trois unités distinctes qui seront ensuite reliées en un volume. On leur a adjoint une table des matières et des feuillets blancs pour séparer la deuxième entité de la troisième. Selon la table des matières (f. 1 r°), la première unité (f. 2 r°-79 v°), Sententiae, aurait pour auteur Robert Holcot. Il s’agit d’une supposition car le nom d’Holcot est d’une écriture postérieure. Holcot, dominicain décédé en 1349, a développé une théologie originale influencée par Guillaume d’Ockham. Son œuvre aura beaucoup d’influence au 16e siècle. La deuxième unité (f. 81 r°-109 r°) est une copie du De excidio Troiae historia de Darès le Phrygien, prêtre troyen d’Héphaistos, contemporain de la guerre de Troie. Écrite à la fin de l’Antiquité, cette version attribuée à Cornelius Nepos, a connu, au Moyen Age, un succès considérable. Elle a donné lieu à une très riche et abondante tradition manuscrite. Plus de 200 manuscrits médiévaux nous sont parvenus. La troisième unité (f. 110 r°-138 v°) contient un texte intitulé Speculum ecclesiae de Hugues de Saint-Victor, ces trois mots ajoutés postérieurement. Philosophe et théologien du 12e siècle, Hugues de Saint-Victor est célèbre pour ses travaux et son enseignement qui attirent de nombreux élèves à l’abbaye de Saint-Victor à Paris. Selon les spécialistes, cette œuvre n’est pas toujours attribuée à Hugues de Saint-Victor dans les manuscrits.

    Les 139 feuillets de parchemin de ce volume, couverts d’une écriture caroline, présentent de nombreux trous ronds, résultant du travail d’écharnage des peaux au moyen d’une hachette par le parcheminier. L’enluminure est sobre : des initiales ornées comportant des motifs géométriques et végétaux à l’encre bleue, verte et rouge, des lettrines simples à l’encre de couleur et des rubriques. Ce volume appartient à l’abbaye de Bonne-Espérance dont il porte l’ex-libris. Au feuillet 139 r° figure, en outre, une mention d’anathème pour protéger le livre de toute intention malveillante dont le vol.

    (Christine Gobeaux)

  • Bibliographie

    Roger BARON, « Hugues de Saint-Victor contribution à un nouvel examen de son œuvre » dans Traditio, vol. 15, 1959, p. 223-297 ; Gretel CHAPMAN, Les manuscrits provenant de l’abbaye de Bonne-Espérance conservés à la bibliothèque de Mons-Hainaut, S.l., 1993 ; Paul et Germaine FAIDER, Catalogue des manuscrits de la bibliothèque publique de la ville de Mons, Gand- Paris, 1931, p. 12-13 ; Louis FAIVRE d’ACIER, « La circulation des manuscrits du De excidio Troiae de Darès le Phrygien au Moyen Âge », dans Labyrinthe, 9, 2001, p. 108-110 ; Albert MILET, « L’abbaye norbertine de Bonne-Espérance au début de la seconde occupation française (1794-1798) et le sort de sa bibliothèque », dans Annales du Cercle archéologique de Mons, n° 70, Mons, 1978, p. 177-206 ; Philippe PETE et Pierre PEETERS (phot.), L’abbaye de Bonne-Espérance, 1130-2005, Tournai, Incipit, 2005 ; SANDERUS, « Index librorum manu-scriptorum qui extant in bibliotheca inclyti monasterii Bonae Spei », in Bibliotheca Belgica manuscripta, Lille, 1641, p. 305-312.

Retour à la
notice

Retour à la notice

Auteur(s)

  • Hugues de Saint-Victor (Créateur, 1096?-1141,
    auteur)
  • Holcot,
    Robert (Créateur, 1290?-1349,
    auteur)
  • Darès le Phrygien (Créateur,
    auteur)

Titres

  • [Sententiae Roberti ; De excidio Troiae historia ; Speculum Ecclesiae] (Titre forgé)
  • Quod solus deus aeternus quia omnia sui necessitate creavit sola bonitate ; Cornelius nepos salustio crispo suo salutem ; Incipit liber qui intitulatur speculum ecclesiae a magistro hugone sane compositum (Incipit)

Edition

  • [Lieu] Bonne-Espérance
  • [Editeur] s.n.
  • [Création] 1200-1300

Type d’objet original : manuscrit

Collation / Format

  • [Format] 1 volume composite, 139 feuillets (Unité A: 80 ; Unité B: 29 ; Unité C: 30)
  • [Décoration/Illustration(s)] initiales ornées à l’encre, lettrines à l’encre, rubriques
  • [Mise en page] Dimension des feuillets: 220 x 135 mm. Nombre de lignes: A (30-32) B (20-23) C (30). Réglure à la mine de plomb.
  • [Reliure] veau, 18e siècle
  • [Support] parchemin présentant de nombreux trous résultant du travail d’écharnage des peaux. Le feuillet 139 a été coupé.

Langue(s) :

  • Latin

Notes

  • [Contribution] Les mots de sancto Victore, ajoutés dans la table des matières (f. 1 r°), sont d’une écriture postérieure
  • [Contribution] Le nom Holcot, ajouté dans la table des matières (f. 1 r°), est d’une écriture postérieure
  • [Description] Ecriture caroline
  • [Appartenance] Ex-libris à l’encre « Liber sce marie de bona spe » au f. 1 r°, « Liber ecclesie sce marie de bona spe servanti benedixio fiat fiat amen amen » au f. 138 v°, avec anathème au f. 139 r° « Liber sce marie de Bona spe : si quis eum abstulerit anathema sit »

Lieu de conservation : UMONS. Bibliothèque centrale

Provenance

  • [Bibliothèque] Abbaye de Bonne-Espérance

Cote : 11/104 R 1/F

Conditions d’accès

  • [Droits d’accès] Domaine public

Retour à la notice

Fichier

Téléchargement

Vignette

  • Nom : MAN180003pdf2.pdf
  • Nombre de pages : 143
  • Droits d’accès : Accès libre
  • Type : application/pdf
  • Taille : 150929 Ko
  • Dernière modification : 2019-02-06 10:27:41
UMONS
DocNum